Mon parcours


C'est suite à la rencontre du travail de Camille Claudel au château de Lavardens, il y a une quinzaine d'années, couplé d'une bonne connaissance anatomique de par ses études sportives (maîtrise STAPS), qu'Anne-Laure se lance tout naturellement dans la pratique du modelage. Rapidement propulsée à son enseignement au sein d'un atelier Toulousain.

Elle se consacre désormais pleinement au travail de la terre, dont le thème de l'enfance est sa principale source d'inspiration. 

Caprices d'enfants, optimisme juvénile , expressions et mimiques naïves et spontanées représentent une véritable chasse aux trésors. Se replongeant dans son enfance, elle se souvient de ces petites choses qui semblent insignifiantes mais qui construisent, comme l'école et les moments qui peuvent y être associés, les vacances, les couleurs, les odeurs...

Anne-Laure observe et cherche à modeler des "bouilles" dans le quotidien qui a été le sien, ce qui peut évoquer en chacun de nous un souvenir de notre propre enfance. Se rappeler d'où l'on vient et de l'enfant que nous étions pour mieux comprendre qui nous sommes est la démarche introspective qui nourrit son travail.